25 rue Sylvabelle 13006 Marseille | Terre plein du port 29100 Douarnenez

    +33(0)4 91 33 44 63 - +33(0)9 72 68 13 30 contact@titaprod.com 

 

Palma Real Motel dans les salles pour la neuvième semaine consécutive !

Posté par : tita le 17/09/2014 - General

Le second long-métrage du cinéaste franco-mexicain Aaron Fernandez est dans les salles depuis le 23 juillet en France. "Le film de l'été" selon la presse ! Bientôt en salle pour la neuvième semaine consécutive !

 

Après une très belle carrière et plusieurs prix en festivals (San Sebastian, Cuba, Tokyo, Morelia, Biarritz, Toulouse...", le film d'Aaron Fernandez, Palma Real Motel est dans les salles en France depuis le 23 juillet. La presse est enthousiaste !

"La petite merveille de l'été! Le Mexique a enfin sa vraie couleur au cinéma: le gris. L'océan est vague, les arbres sont tristes. La solitude descend du ciel avec l'interminable pluie. Un ado remplace son oncle malade à la tête d'un modeste établissement bleu où les petits-bourgeois du cru viennent faire l'amour à côté de leur voiture. C'est la vie sexuelle de tous les jours. Enfin une histoire mexicaine sans narcotrafiquants ni décapitation. Les gents de la DEA sont restés chez eux. Il n'y a dans Palma Real Motel, que des hommes et des femmes qui essaient de survivre au déplaisir de vivre par le plaisir d'aimer. Les acteurs sont inconnus et fabuleux. Il y a une jolie fin, c'est encore mieux qu'une fin heureuse. L'innocence est récompensée, le vice exquis. On s'accroche à chaque image comme à une bouée lente, sans cesse sauvés de l'ennui par le génie visuel et musical de Fernandez." Patrick Besson / Lui Magazine (Juillet-Aout 2014)

 

"Palma Real Motel offre un moment plaisant et apaisant" Première
"L’ambiance est superbe!" Ciné Horizons
"La vie d’un petit motel mexicain (re)gardé(e) par un adolescent. Un film simple, qui respire." Les Inrocks
"Un film aussi curieux qu’artisanal... poétique et régionaliste" Le Blog de Phaco
"Laissez-vous emporter par cette fable revigorante si loin du Mexique des cartes postales." Roads Magazine
"Palma Real Motel" d'Aaron Fernandez se savoure comme un Mojito dans une ambiance "caliente" propice à la mollesse et la paresse avant que la section rythmique ne réveille d'un son de trompette les sens du moribond ensommeillé pour un moment torride... hors champ." Froggy's Delight
"Cet équilibre du film, à la fois simple et dense dans les sentiments qu'il évoque, en fait une parfaite histoire d'amour estival." Time Out Paris

 

"Atmosphère langoureuse, mélange d'attente et de rêverie" Télérama

Retour