25 rue Sylvabelle 13006 Marseille | Terre plein du port 29100 Douarnenez

    +33(0)4 91 33 44 63 - +33(0)9 72 68 13 30 contact@titaprod.com 

 

Guillaume Gouix et Alice Bélaïdi au Festival Premiers Plans de Angers

Posté par : tita le 13/01/2014 - Festivals

Les deux comédiens liront le scénario du film "Mauvais Oeil", écrit par Guillaume Grosse et qui sera réalisé par Laurent Teyssier. La lecture aura lieu le samedi 18 janvier au Quai à Angers, pendant le festival.

 

4 scénarios de premiers longs métrages sont lus en public par des comédiens professionnels.
En partenariat avec la SACD et France culture

Du lundi 20 au vendredi 24 janvier - Le Quai - forum des arts vivants
MAUVAIS OEIL
scénario et réalisation : Laurent Teyssier - production : Tita Productions
Lu par Guillaume Gouix et Alice Belaïdi le samedi 18 janvier
Dans le Sud de la France, Philippe vit entre deux mondes : l’exploitation agricole familiale et le deal de cannabis. Pour sauver son père surendetté, il va implanter un vaste trafic au cœur du marché paysan.
lAURENT TEYSSIER

Originaire d’Avignon, Laurent Teyssier a étudié le cinéma à Montpellier et à Montréal, au Canada. Après avoir travaillé pendant dix ans comme cadreur-monteur puis chef-opérateur, il réalise en 2009 son premier film 8 et des poussières, un court-métrage distingué par de nombreux prix en France et à l’étranger, remportant entre autres le Grand Prix du Jury au Festival Premiers Plans d’Angers et Prix Spécial du Jury Unifrance à Cannes en 2010. Il vient de terminer son quatrième court-métrage Beauduc, présenté en compétition au festival Cinemed de Montpellier. Il prépare actuellement son premier long-métrage Mauvais œil, sélectionné aux Ateliers d’Angers en 2012.

© Romain-Rigal GUILLAUME GOUIX

Guillaume Gouix joue au théâtre, à la télévision dans Les Revenantset au cinémadansBelle Épine, Copacabana, Poupoupidou, Mobil home, Hors les mursou Alyah. Nominé meilleur jeune espoir masculin au César pour Jimmy Rivière,Guillaume Gouix était en 2013 aux côtés de Bernadette Lafont et Hélène Vincent dans Attila Marcel de Sylvain Chomet. On le retrouvera cette année dans La French de Cédric Jimenez. En 2012, Guillaume Gouix a réalisé son premier court métrage Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros, présenté à Premiers Plans.


© Theodora Richter
ALICE BELAIDI
Alice Belaïdi débute très jeune au théâtre et reçoit le Molière de la révélation théâtrale féminine pour Confidences à Allah de Saphia Azzedine. À partir de 2011, on la découvre au cinéma dans Les Tribulations d'une caissière, Les Kaïra, Radiostars puis enchaîne à la télévision avec Sophie et Sophie et WorkinGirls, séries de Canal+. On retrouvera Alice Belaïdi cette année dans plusieurs films dont Homosapiennes d'Audrey Dana et L'Art de la fugue de Brice Cauvin.

 

 

LES AUTRES LECTURES :

 

les deux amis
scénario et réalisation : Louis Garrel et Christophe Honoré, avec la collaboration de Gaëlle Macé - production : Les Films des tournelles
Lu le lundi 20 janvier
Vincent, figurant de cinéma, connait Mona, vendeuse dans une sandwicherie de gare, depuis seulement une semaine, mais il est déjà fou d’elle. Mona a un secret, elle rentre tous les soirs dormir en prison. Comme Vincent ne comprend pas les intentions de Mona, il demande à Abel, son seul ami, de l’aider.
LOUIS GARREL
Louis Garrel débute au cinéma en 2000 dans Ceci est mon corps. Il poursuit avec Innocents de Bernardo Bertollucci et Les Amants réguliers de Philippe Garrel, pour lequel il obtient le César du meilleur jeune espoir masculin. Il retrouvera par la suite plusieurs fois Christophe Honoré pour notammentMa Mère, Dans Paris et Les Biens-aimés, Philippe Garrel pour La Fontière de l’aube, Un été brulant et récemment La Jalousie, Valéria Bruni-Tedeschi pour Actrices et Un château en Italie. Louis Garrel a réalisé trois courts métrages, Mes Copains, Petit tailleur, prix du Jury au festival de Pantin et La Règle de trois, prix Jean Vigo. Il est actuellement au théâtre aux côtés d’Isabelle Huppert dans Les Fausses confidences.
Diamant noir
scénario et réalisation : Arthur Harari - production : Les Films Pelléas
Lu par Hippolyte Girardot  le mardi 21 janvier

À la mort de son père dont il impute le destin tragique à sa famille, des diamantaires anversois, Pier Ulmann retourne parmi ces derniers dans le but secret d’obtenir réparation.

ARTHUR HARARI

Né à Paris en 1981, Arthur Harari a fait des études de cinéma à l’Université. Il réalise plusieurs courts et moyens-métrages, dont Des jours dans la rue en 2006 et La Main sur la gueule en 2007, présentés à Premiers Plans. La Main sur la gueule a reçu de nombreuses récompenses dont le Grand Prix du Festival de Brive et le Lutin du meilleur court-métrage. Avec Peine perdue, qui sera projeté cette année en Plans Suivants, il obtient le Grand Prix court-métrage au Festival Entrevues de Belfort 2013. Il est occasionnellement acteur (La Bataille de Solférino de Justine Triet en 2013), et prépare actuellement son premier long-métrage, Diamant noir, qui sera tourné à l'été 2014.

Hippolyte Girardot

Hippolyte Girardot se fait connaître du grand public en 1984 avec Le Bon Plaisirde Francis Girod. Il tient le premier rôle dans Un monde sans pitié d’Eric Rochant puis enchaîne dans les films de Jean-Luc Godard, Alain Corneau, Patrice Leconte ou Maroun Bagdadi. On le retrouve en 2005 dans Lady Chatterley de Pascale Ferran puis dans Un Conte de Noël d’Arnaud Desplechin, Plus tard tu comprendras d’Amos Gitaï, La Conquête de Xavier Durringer ou Les saveurs du palais de Christian Vincent. En parallèle de ses rôles au cinéma, au théâtre et à la télévision, il co-réalise avec Nobuhiro Suwa en 2007 le film Yuki et Nina. Cette année, il sera dans les nouveaux films d’Alain Resnais Aimer, boire et chanter et de Manuel Pradal Les Taxis rouges.

D'une pierre deux coups
scénario et réalisation : Fejria Deliba - production : Ciné-Sud Promotion
Lu par la réalisatrice le jeudi 23 janvier

Zayane, femme immigrée Algérienne de 70 ans, mène une vie simple et ordinaire dans sa cité HLM jusqu’au jour où elle reçoit une lettre mystérieuse de son ancienne patronne d’Algérie qui va bousculer sa routine. Analphabète, pour la première fois de sa vie elle va dépasser héroïquement les limites de sa banlieue. Perdue, elle va devoir appeler à l’aide sa copine Amel pour arriver à destination. Occasion pour les deux amies de se raconter comme jamais… Pendant ce temps, cette absence inhabituelle provoque une panique dans la famille. Les onze enfants vont devoir se retrouver réunis dans l’appartement de leur mère. Disputes, retrouvailles, et un secret qui surgit et brûle les doigts !

FEJRIA DELIBA

Fejria Deliba a débuté sur les planches avec Antoine Vitez. Elle fut l’une de La Bande des quatre de Jacques Rivette ou Zouina dans Inch’allah dimanche de Yamina Benguigui, remportant nombreux prix d’interprétation. Elle est L’Aziza dans le clip de Balavoine, ou la femme qui s’émancipe du poids des traditions pour Rachida Krim.À la télévison et au cinéma chez Jean-Claude Brisseau, Olivier Assayas, Sólveig Anspach, Mehdi Charef, Cédric Kahn, Olivier Ducastel et Jacques Martineau... Au côté de Leïla Bekhti, elle tourne pour Nora Hamdi ou Géraldine Nakache et Hervé Mimran dans Tout ce qui brille... Avec son court métrage Le Petit chat est mort, présenté à Premiers Plans et de nombreuses fois primé, elle est la première à faire entrer Molière dans une cuisine de HLM !

Retour